LE TISSUS OSSEUX

La pose d’un implant destiné à remplacer une ou plusieurs dents absentes nécessite un volume osseux suffisant. Si notre première mission est d’établir les conditions permettant à nos patients de conserver leurs dents, ceux-ci consultent fréquemment trop tard et présentent des dents très ou trop abîmées pour être stabilisées. Notre deuxième mission devient leur remplacement par des implants ; dans ce contexte, il est indispensable de créer les conditions de maintien de l’os et de la gencive permettant cette implantation.

COMMENT ÉVITER DE PERDRE DE L'OS

La première règle consiste à éviter d’extraire une dent sans rien placer à l’intérieur de l’alvéole déshabitée ; l’idéal étant d’extraire la ou les dents et de placer le ou les implants immédiatement car dès que la dent a été extraite, les processus de cicatrisation mettent tout en œuvre pour combler l’espace laissé vacant ; ainsi un biomatériaux associé ou non à du PRF et/ou à un implant sera littéralement absorbé par l’os maxillaire et permettra d’éviter que les tissus ne fondent.

Un taux normal de vitamine D est également une des conditions de la bonne physiologie osseuse et doit être contrôlé préalablement et postérieurement au traitement implantaire.

LES COMBLEMENTS ALVÉOLAIRES

Les comblements alvéolaires sont des greffes osseuses de faible volume : ils sont réalisés le jour de l’extraction et consistent en la mise en place de produit de régénération osseuse ; il peut s’agir d’un produit sanguin tel que le PRF ou bien d’une poudre d’os cortico spongieux ou bien encore un mélange des deux. Ces comblements ont pour but de permettre à l’os de remplir et remplacer la totalité de l’espace de la racine perdue et de fermer la gencive sans que celle-ci n’ai fondu ; cette fonte de la gencive et de l’os étant la conséquence habituelle des extractions.

LE A PRF ET LE I PRF

Le PRF ou Platelet Rich Fibrin a été initié et développé par le Docteur Joseph CHOUKROUN depuis 1993 ; le PRF est un caillot de fibrine obtenu à partir d’un échantillon de sang prélevé par prise de sang au sein de notre centre implantaire ; cet échantillon est placé dans une centrifugeuse, ce qui permet d’en isoler le plasma très riche en cellules souches ; ce plasma peut être utilisé de différentes manières : en « plug » pour combler une alvéole et en permettre la cicatrisation ; mais aussi en membranes pour épaissir les tissus et générer une gencive adaptée à l’implantologie oui bien encore mélangé à un biomatériaux permettant de recréer un volume osseux déficient. Le PRF bouleverse notre pratique en optimisant nos résultats chirurgicaux et en atténuant les désagréments postopératoires.

COMMENT RECONSTRUIRE L’OS MANQUANT ?

Lorsque les patients nous consultent, ils présentent parfois des absences dentaires anciennes ; les dents sont parties depuis longtemps, l’os avec, et la gencive ne se résume plus qu’à une faible épaisseur de tissus : il faut tout reconstruire ; os, gencive et dents.

Plusieurs méthodes existent pour recréer un volume osseux :
– la régénération osseuse guidée qui consiste en l’apposition de particules osseuses cortico spongieuses sur le site déficient stabilisées par des membranes, des grilles en titane ou de simple vis,
– l’apposition osseuse par bloc prélevé sur le patient – greffe autogénique -,
– l’apposition d’un bloc osseux prêt à l’emploi – greffe allogénique -.

LA RÉGÉNÉRATION OSSEUSE GUIDÉE

Elle consiste à placer un substitut osseux à l’endroit où il manque de l’os. Après avoir endormi la région de la mâchoire où l’os alvéolaire s’est résorbé, le chirurgien décolle la gencive et tasse le biomatériaux dans le défaut osseux accompagné de vis ou de membrane ou de grille en titane. 4 à 8 mois plus tard, l’os s’est suffisamment reformé pour pouvoir poser un implant.

Nous disposons de 3 familles de biomatériaux : les biomatériaux complètement artificiel (béta TCP) – les biomatériaux d’origine humaine – les biomatériaux d’origine animale. Chacun d’eux peut être combiné à du PRF – Platelet Rich Fibrin -.

Tous les biomatériaux utilisés dans le centre implantaire sont agréés par l’agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santés (ANSM). Ils sont utilisés depuis de nombreuses années dans les services de chirurgie orthopédiques français. Tous les biomatériaux ainsi que les dispositifs implantables utilisés dans la réalisation de vos soins disposent d’une traçabilité que nous vous communiquons à l’issue de votre traitement.

GREFFE OSSEUSE 2D OU 3D

Pour certains cas de déficit osseux de la mâchoire, nous avons recours à un prélèvement osseux intrabuccal. Après avoir endormi la mâchoire inférieure, le chirurgien prélève un bloc osseux en regard de la dent de sagesse ou du menton qu’il fixe sur le site déficient au moyen de petites vis d’ostéosynthèse. Il ne reste plus qu’à refermer la gencive de manière étanche. Environ 3 à 4 mois plus tard, il sera possible de poser un ou plusieurs implants dans la région osseuse reconstruite.

SOULEVÉS DE SINUS

Il s’agit d’une greffe osseuse particulière : c’est le Docteur Oscar Hilt Tatum qui a initié ce type d’intervention dans les années 1970 : sous anesthésie locale, on réalise une fenêtre à l’extérieur du maxillaire supérieure puis on soulève la muqueuse du sinus pour y insérer un substitut osseux et permettre ainsi la pose d’un implant dentaire.

SOULEVÉS DE SINUS ET GREFFES COMBINÉES

Certains patients nous consultent parfois dans des états de dégradations dentaires, gingivales et osseux très importantes ; il faut alors avoir recours à des greffes complexes associant soulevés de sinus, régénération osseuse, greffe 2D ou 3D. Dans certains cas l’importance des défauts nous obligent à réaliser ces greffes en plusieurs phases afin de se replacer dans une situation osseuse favorable à la mise des implants et d’une prothèse supra-implantaire restaurants à la fois une fonction masticatoire satisfaisante et un sourire harmonieux.

HORAIRE DU CABINET
Les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Urgences acceptées : 04 50 18 46 87

Prendre rendez-vous en ligne

CONTACT

Service de garde : les chirurgiens dentistes de notre département assurent un service de garde les dimanches et jours fériés. Pour consulter un dentiste de garde, veuillez téléphoner au 04 50 66 14 12

En cas de traumatisme dentaire consécutif à une chute ou à un choc, prenez immédiatement contact avec notre équipe. Si le cabinet est fermé, prenez immédiatement contact avec le service dentaire de l’hôpital le plus proche ou le chirurgien dentiste assurant le service de garde.

Si votre ou vos dents se sont fracturées : récupérer les morceaux et conservez-les dans du lait (ou du sérum physiologique) en attendant la consultation.

Si votre dent à été expulsée : uniquement s’il s’agit d’une dent définitive, vous pouvez tenter de la replacer dans son alvéole. Au préalable, faites faire un bain de bouche à la personne qui a perdu la dent, avec de l’eau, pour rincer la cavité. Ensuite, repositionnez la dent en l’enfonçant doucement, sans forcer. Cela n’est pas douloureux.

Si votre dent à été déplacée : laissez-la dans la position où elle se trouve, sans y toucher. Consultez immédiatement.

DOCTEUR DREAN PIERRE

Chirurgien Dentiste

ADRESSE

7 Rue Maréchal Leclerc
74300 Cluses – France

Tél. 04 50 18 46 87

FORMULAIRE DE CONTACT