LA PARODONTOLOGIE

La parodontologie désigne tous les soins destinés à guérir les maladies de la gencive et de l’os maxillaire situé sous la gencive. Ces soins peuvent être médicaux ou chirurgicaux ; ils ont pour but de stopper les saignements de gencive ainsi que la mobilité et le déchaussement des dents.

LES GINGIVITES

Ce sont des inflammations de la gencive liées à un défaut de brossage des dents générant une accumulation de plaque dentaire.
La plaque dentaire est un résidu blanchâtre très adhérent aux dents et contenant une grande quantité de bactéries pathogènes. Quand il y a accumulation de cette plaque au collet de la dent et au contact de la gencive pendant quelques jours, alors celle-ci devient rouge, douloureuse et hémorragique.
Traitée à temps, la gingivite a peu de conséquences sur les tissus gingivaux et osseux. On traite une gingivite par un brossage mécanique soigné et l’utilisation de fil dentaire, encore appelé soie dentaire.

LES PARODONTITES

Les parodontites encore appelées maladies parodontales sont des maladies de la bouche affectant la gencive et l’os situé autour des dents. Non seulement ces maladies vont générer une inflammation de la gencive – comme dans la gingivite – mais elles vont générer une dégradation importante de l’os alvéolaire dans son volume et sa structure. L’os alvéolaire – l’os autour des dents – se met à fondre et sa dureté diminue : les dents se déchaussent, la gencive se détache des dents – création de poches parodontales – les dents commencent à bouger et à se déplacer dans la bouche ; on parle de migration dentaire.

Douleurs, saignements, mauvaise haleine, hyper salivation et migration dentaire sont les signes révélateurs des parodontites.

Pendant longtemps, nous avons cru que les principaux facteurs déclenchant cette maladie étaient uniquement la plaque, le tartre, le tabac, le stress, sans oublier une composante héréditaire. Mais si ces facteurs sont importants, les travaux du Docteur Trevor Lyons et plus récemment du Docteur Mark Bonner montrent que ces dégradations sont causées spécifiquement par certaines bactéries – spirochetes, vibrions et bacilles – et par deux types de parasites – entamoeba gingivalis et trichomonas tenax.

C’est l’analyse au microscope optique de la plaque dentaire – biofilm – prélevée entre la dent et la gencive qui nous permet d’identifier aujourd’hui toutes les causes de la maladie parodontale. Enfin il n’est pas rare que l’examen du biofilm révèle aussi des champignons – candidoses.

SIGNES CLINIQUES DE LA PARODONTITE

Douleurs, saignements, mauvaise haleine, hyper salivation et migration dentaire sont les signes révélateurs des parodontites.

DIAGNOSTIC DE LA PARODONTITE

Le diagnostic de la maladie se fait par l’écoute du patient – anamnèse – par un examen radiographique, par un examen clinique – indice de plaque, indice de saignement, mesure des poches parodontales – et enfin par un examen bactériologique de la plaque dentaire – biofilm / microscope optique –.
Tous ces éléments nous permettent de déterminer la cause et l’intensité de la parodontite pour laquelle consulte le patient. Ils nous permettent également d’évaluer la nature et la durée du traitement.

TRAITEMENT MEDICAL D'UNE PARODONTITE

La guérison d’une parodontite consiste à redonner au patient la possibilité de mastiquer sans douleurs, de stopper ses saignements de gencive, de renforcer son os et si possible d’éviter de lui extraire des dents. En corollaire il s’agit d’éliminer les populations bactériennes et parasitaires agressives, d’assurer l’éviction totale des becs de tartre et de fermer les poches parodontales. Le premier traitement de la maladie est médical avec l’utilisation d’antibiotiques et d’antiseptiques locaux ; il est également comportemental avec l’apprentissage d’une technique de désinfection des gencives et des dents – brosses à dents douces, soie et brossettes inter-dentaires -. La seconde phase de traitement consiste à éliminer la totalité du tartre incrusté en profondeur sur les racines dentaires dans les poches parodontales. Elle peut être réalisée par chirurgie, par curetage sous gingivale ou lithotritie.

TRAITEMENT CHIRURGICAL D’UNE PARODONTITE

TRAITEMENT CHIRURGICAL ET ORTHODONTIE

Les photos ci-après montrent le cas d’une patiente nous consultant suite à la mobilité d’une de ses incisives et l’apparition d’espaces entre ses dents ; ces deux phénomènes étant liés à une parodontite et la persistance d’un réflexe de déglutition infantile. Nous avons réalisé un traitement chirurgical et notre orthodontiste référant a réalisé un traitement multi-bagues afin de fermer les espaces inter-dentaires.

TRAITEMENT CHIRURGICAL D’UNE PARODONTITE ET TRAITEMENT COSMÉTIQUE

Les photos suivantes montrent le cas d’une jeune femme qui nous consulte suite à l’apparition d’un espace entre ses incisives, phénomène lié à une parodontite chronique. Nous avons réalisé tout d’abord un traitement chirurgical de ses gencives puis un traitement cosmétique de ses incisives afin de fermer les espaces disgracieux.

LES GREFFES GINGIVALES

Lorsque la maladie parodontale, un brossage agressif ou bien encore un traitement orthodontie a diminué la gencive, celle-ci peut-être reconstruite. Dans la plupart des cas nous procédons par un prélèvement effectué au palais et replacé sur la zone déficiente. La zone de prélèvement est éventuellement couverte par une protection afin de limiter inflammation et oedème.

HORAIRE DU CABINET
Les lundis, mardis, jeudis et vendredis de 9h30 à 12h00 et de 14h00 à 18h00
Urgences acceptées : 04 50 18 46 87

Prendre rendez-vous en ligne

CONTACT

Service de garde : les chirurgiens dentistes de notre département assurent un service de garde les dimanches et jours fériés. Pour consulter un dentiste de garde, veuillez téléphoner au 04 50 66 14 12

En cas de traumatisme dentaire consécutif à une chute ou à un choc, prenez immédiatement contact avec notre équipe. Si le cabinet est fermé, prenez immédiatement contact avec le service dentaire de l’hôpital le plus proche ou le chirurgien dentiste assurant le service de garde.

Si votre ou vos dents se sont fracturées : récupérer les morceaux et conservez-les dans du lait (ou du sérum physiologique) en attendant la consultation.

Si votre dent à été expulsée : uniquement s’il s’agit d’une dent définitive, vous pouvez tenter de la replacer dans son alvéole. Au préalable, faites faire un bain de bouche à la personne qui a perdu la dent, avec de l’eau, pour rincer la cavité. Ensuite, repositionnez la dent en l’enfonçant doucement, sans forcer. Cela n’est pas douloureux.

Si votre dent à été déplacée : laissez-la dans la position où elle se trouve, sans y toucher. Consultez immédiatement.

DOCTEUR DREAN PIERRE

Chirurgien Dentiste

ADRESSE

7 Rue Maréchal Leclerc
74300 Cluses – France

Tél. 04 50 18 46 87

FORMULAIRE DE CONTACT